mercredi 7 janvier 2009

en hiver, quand ça gèle, plus d'eau!


Sur une péniche, l'eau de la ville arrive par des tuyaux qui doivent enjamber l'eau depuis le quai jusqu'aux plats bords du bateau.
A Lyon, les péniches ont été équipées de duc d'Albes (poteaux métalliques plantés dans le fleuve sur lesquels les bateaux s'appuient), utilisés pour l'arrivée de l'eau et électricité. Tout cela passant sous l'eau depuis la berge, pour remonter dans le duc d'Albe.
Au sommet de celui-ci: la prise électrique sécurisée et le robinet d'arrivée d'eau.
Le petit problème auquel le Grand Lyon n'a pas pensé (malgré l'avertissement des propriétaires de bateaux lors des travaux d'implantation...), c'est que métal (des robinets) contre métal (des ducs d'Albe), à 0°, ça gèle!
D'autant plus si le dit robinet a été placé fort malencontreusement sur la face Nord du Duc d'Albe!!

Le résultat, en cette période de froid intense, c'est que nous nous réveillons le matin sans eau!
Nous sommes maintenant passés maître en l'art du maniement du sèche-cheveux pour dégeler le fameux robinet, ou laisser toute la nuit couler un filet d'eau pour éviter que celle-ci ne gèle dans les tuyaux... pas très écolo!
Quand à l'isolation du robinet, c'est mission impossible vu l'endroit où il est placé.
Mais comme il va faire de moins en moins froid à l'avenir, ce ne sera plus un problème en 2050!!
En attendant, les habitants du fleuve se débrouillent comme ils peuvent!

draguage sur le rhone


Cet été, les péniches du rhône étaient souvent posées à sec sur la sable (au mieux) ou (pire) sur les pierres d'enrochement du bas port.
Outre les dangers de déformation pour le fond des péniches, il n'était pas très confortable de vivre penchés...(surtout quand vous voulez boire un verre bien plein!!)
Les causes: l'exploitation de la CNR qui fait travailler ses turbines le week end et de ce fait ouvre le barrage de Pierre Bénite, ce qui provoque un "appel d'eau" et donc une baisse des niveaux en dessous de l'étiage.
le Grand Lyon et VNF sont intervenus à la demande des péniches pour que la CNR assure un niveau d'eau au moins égal à l'étiage et un draguage a été diligenté par le Grand Lyon pour ôter le sable sous certaines péniches.
à suivre en période de basses eaux...