Rechercher dans ce blog

Accueil

dimanche 13 mars 2016

Histoire des ponts du Rhône: le pont de Lattre de Tassigny

Peu connaissent le nom de ce pont, souvent appelé "le pont du tunnel", qui ouvre l'entrée au tunnel sous la Croix Rousse en reliant la rive droite à la rue Duquesne rive gauche.
C'est le dernier pont au Nord, à voir abriter des péniches-logement en aval de sa rive gauche, quai de Serbie.
Un peu d'histoire.
En 1846, on jette un premier pont à cet endroit sur le Rhône. Autant vous dire qu'à cette époque, le tunnel sous la Croix Rousse n'existait pas, mais était déjà dans l'imagination fertile de Pierre Rambaud, alors Maire de Lyon. (Le tunnel fut inauguré en 1952).
Il s'agissait d'un pont suspendu en pierre, dit "pont égyptien" ou "pont Louis Philippe", en raison des huit colonnes égyptiennes qui supportaient les câbles du pont. Il était long de 200 m avec une chaussée de 4,80 m encadrée par deux trottoirs. Lors d'une crue survenue le 29 juin 1854, un bateau chargé de pierres, flottant à la dérive, vint heurter une des piles du pont qui s'effondra dans le Rhône.

En 1856, un nouveau pont est construit, avec seulement 5 piles (dont deux ont été récupérées de l'ancien pont) et une largeur réduite.  Appelé pont Saint-Clair,  il est renommé pont Vaïsse en 1931 en hommage à Claude-Marius Vaïsse, préfêt du Rhône à qui nous devons le percement de la rue Impériale, aujourd'hui rue de la République et le Parc de la Tête d'Or.
Des "plattes" (bateaux- lavoirs) étaient amarrées rive gauche, là où aujourd'hui sont amarrés les bateaux- logement du quai de Serbie. Oui, les berges du Rhône ont toujours été un lieu social très fréquenté et apprécié !

Le pont Vaïsse fut détruit en 1951 lors du percement du tunnel de la Croix Rousse, pour en reconstruire un nouveau dans l'alignement du tunnel et de la rue Duquesne, un peu en aval des anciens ponts qui aboutissaient, eux, sur la place d'Helvétie. 
Une plaque commémorative est d'ailleurs encore visible place d'Hélvétie.



Ce nouveau pont, face au tunnel, fut nommé Jean de Lattre de Tassigny, commandant l'armée de libération qui remontait le Rhône et qui a libéré Lyon. Construit en béton, long de 150 m et large de 25 m, c'est celui que nous utilisons aujourd'hui pour traverser de la rue Duquesne rive gauche dans le 6ème, vers le tunnel ou de part et d'autre, vers les quais rive droite.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

vos commentaires sont les bienvenus!